Dysfonction érectile (matériel sur l’impuissance)

Dyakov Stepan Nikolaevich

Dans le titre de cet article, nous avons délibérément fait une inexactitude terminologique, car la dysfonction érectile n’est pas de l’impuissance, mais pour la plupart de ces termes sont des synonymes. L’impuissance est une étape extrême et irréversible de la dysfonction érectile (DE) et, malgré la prévalence de cette dernière, un petit nombre d’hommes souffrent d’une véritable impuissance. Des études dans le monde indiquent une forte prévalence de la dysfonction érectile chez les hommes du monde entier. Ainsi, aux États-Unis, presque un homme sur trois de plus de 30 ans a ce problème..

La classification moderne distingue la dysfonction érectile de nature inorganique, organique et mixte. Les causes inorganiques de la dysfonction érectile, souvent qualifiées de psychologiques dans la littérature, peuvent conduire à l’anxiété, à la dépression, à l’indifférence envers un partenaire, à la peur de l’incapacité d’avoir des rapports sexuels, à des conflits entre partenaires, à une inadéquation des habitudes sexuelles des partenaires, à la fatigue, à une mauvaise santé générale la santé d’un homme. En faveur des causes psychologiques de la dysfonction érectile (dysfonction érectile) se manifestent par des symptômes tels que la persistance d’érections spontanées, d’érections lors de la masturbation, d’érections nocturnes.

En pratique, une combinaison de dysfonctionnement érectile inorganique (psychogène) avec organique est plus fréquente, lorsqu’une maladie de la région génitale (prostatite, épididymite, calliculite, etc.) conduit à des troubles psychologiques qui renforcent l’effet pathologique. En règle générale, toutes les causes de la dysfonction érectile sont interdépendantes. Ainsi, les troubles vasculaires (détérioration du flux sanguin vers le pénis ou augmentation du débit par drainage veineux) s’accompagnent de l’ajout d’un facteur psychogène et vice versa.

Les causes organiques de la dysfonction érectile sont causées par des conditions médicales. Ils sont divisés en: endocrinien, neurologique, vasculaire, médicinal et local. Contrairement à la dysfonction érectile psychogène (inorganique), le diagnostic de dysfonction érectile organique nécessite l’intervention d’un spécialiste – urologue-andrologue.

Un spécialiste moderne dispose d’une variété de techniques pour identifier la tâche diagnostique principale – pour déterminer le principal lien pathologique des violations.

La dysfonction érectile doit être traitée selon le principe – "du simple au complexe", en tenant compte de la pathologie révélée et des préférences individuelles du patient.

Un diagnostic complet est possible dans un centre médical. Et si nécessaire, il y a la possibilité d’un examen complet, y compris les techniques de rayons X et Doppler. Avec le traitement rapide du patient pour une aide qualifiée, un diagnostic aussi formidable que l’IMPOTENCE peut être évité.

Related Articles

Conseils aux femmes qui ont été victimes de tricherie masculine

Comment traiter l’infidélité de votre conjoint, si vous le découvrez? Le désespoir, les sanglots, le fait de se cogner la tête contre un mur ou de reprocher à votre mari de vous avoir trompé ne changeront probablement pas la situation..

Ce sera dur pour vous-même, et si vous organisez constamment des scènes de jalousie pour votre [...]

Read more

8 mauvaises habitudes sexuelles

Les mauvaises habitudes sont différentes et il s’avère que même dans le sexe, elles ne peuvent pas être évitées. Mais une personne s’entend tellement avec eux que parfois, il ne se rend même pas compte qu’une certaine action est devenue une habitude avec lui, et une habitude négative..

Les chercheurs en sexualité ont découvert que la [...]

Read more

Problèmes sexuels dans le mariage

Même pour les conjoints qui vivent côte à côte depuis 15 ans et, semble-t-il, tout savoir l’un sur l’autre, au lit, tout n’est peut-être pas aussi simple /
Qu’est-ce qui cause des problèmes intimes entre mari et femme et comment les résoudre?

Cela a été raconté par le docteur en psychologie, membre du conseil d’administration de [...]

Read more
Search for: